Encadrer les prix et la liberté contractuelle : un mauvais remède pour contrer les excès de la puissance d’achat

Le 22/05/2019

Encadrer les prix et la liberté contractuelle : un mauvais remède pour contrer les excès de la puissance d’achat

Intervention de Laurent BENZONI lors de la conférence du 14 mai 2019 organisé par la DGCCRF sur le thème: " Puissance d'achat: quelle limite à la libre négociation des prix?"

Résumé – Le pouvoir de négociation des entreprises est lié à leur pouvoir de marché individuel ou collectif. La neutralisation du pouvoir de marché des acheteurs est donc la condition préalable du rééquilibrage des relations entre fournisseurs et distributeurs. Cependant, le droit commercial français centre son action sur un encadrement de plus en plus restrictif du cadre des négociations. Cette approche est inefficace et nuit à la liberté du commerce. Il importerait qu’une analyse économique concurrentielle et une action spécifique des autorités de concurrence soient plutôt engagées pour limiter, à la source, les pratiques d’achat de la grande distribution.

        Lire la retranscription de l'intervention